Les Black Eyed Peas sonnent l’alarme

Après une longue absence de plusieurs années sur la scène musicale, les Black Eyed Peas font leur grand retour (sans Fergie) avec des textes nous invitant à la révolte. Leur titre annonciateur Ring the alarm, soulève les problématiques que rencontre la société américaine. L’éducation, les relations sociales, le système du travail, les inégalités sociales, le racisme… Chaque sujet est abordé .

Bien moins pacifiste que leur premier titre engagée Where is the love ? ; Ring the alarm souligne la rage que chacun peut ressentir devant ce manque d’humanité dans les relations avec autrui. « Réveillez-vous/sonnez l’alarme/L’heure de la révolution a sonné », ce refrain résonne comme un appel à l’action et à la responsabilisation. Si le monde est tel qu’il est aujourd’hui c’est aussi parce que nous avons une part de responsabilité dans ses événements.

Ensuite, c’est au tour des violences policières, du racisme et de la réforme contre l’immigration d’être dénoncé dans Get it et Sreet Livin’. Avec un clip jugeant coupable le gouvernement comme auteur de la situation actuelle, les Black Eyed Peas nous orientent vers ce que les médias souhaitent dissimuler par le divertissement.

Le dernier titre du trio intitulé Big love, met en scène les derniers événements tragiques qu’a subi la nation américaine. Fusillade à l’école et séparation des familles à la frontière des États-unis ; ce sont les enfants qui sont mis à l’honneur dans ce dernier clip. En renonçant à la normalisation de la violence dans un environnement où ces derniers doivent se sentir en sécurité, c’est l’avenir de la société qui pourrait être transformé. Big Love est surtout un mouvement lié à des associations comme Change the Ref ou bien March for our lives, qui luttent contre ce fléau et qui militent pour une régulation du port de l’arme aux États Unis : « Big Love for kids, not guns ! »*.

The Families Belong Together Coalition est aussi une organisation impliquée dans ce mouvement qui réunit les familles violemment séparées à la frontière entre les États-Unis et le Mexique. Le site dédié à ces causes et médiatisés par le célèbre groupe est appuyé par des témoignages d’enfants et parents qui ont vécu ou qui vivent encore dans cette insécurité.

Par leur acte, l’art retrouve sa fonction d’arme. Les Black Eyed Peas, ont su s’engager pour sensibiliser leur public au changement qui doit être entrepris. Dénonçant la violence et les inégalités, le trio accomplit sa fonction d’artiste. Réel appel à la paix, cette dernière s’obtiendra uniquement dans l’action et la solidarité ; alors rejoignons le mouvement !

*Beaucoup d’amour pour les enfants, pas pour les armes !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s