Dossier Polyamour : Émancipation de la femme et affirmation de soi

Le polyamour, par définition est « une éthique des relations amoureuses où les partenaires ont la faculté de pouvoir aimer plusieurs personnes en même temps et de manière assumée » (Wikipédia). À ne pas confondre avec la polygamie, le polyamour a pris racine lors des premières revendications pour la parité homme-femme. Encouragé par une société individualiste et par un courant philosophique fondé sur la quête infinie du Bonheur personnel ; le polyamour devient une tendance qui autorise la Liberté individuelle et l’affirmation de ses propres choix. Autant pour l’homme que pour la femme, quitte à développer son sens de l’égoisme.

D’après l’essai du philosophe Vincent Citot dans Les tribulations du couple dans la société contemporaine et l’idée d’un amour libre ; le polyamour libère la femme du mythe romantique du Prince remplissant sa fonction de sauveur envers la princesse considérée comme victime dans un tel schéma. Nourrit par une littérature romantique et par des films à l’eau de rose, l’aspiration de la femme devait tendre à rencontrer l’homme qui lui permettrait de s’épanouir. Or, avec ce type de relation la femme impose avec consentement quel type de lien celle-ci souhaiterait créer avec des personnes choisies pour leurs valeurs et leurs intérêts partagés. Le polyamour refléterait donc notre société féministe.

Ainsi la femme se libère à son tour de son statut qui la contraignait à vivre POUR l’homme au lieu de vivre AVEC ce dernier. À l’époque où le mariage était obligatoire, la femme n’existait pas si celle-ci n’était pas caché derrière l’ombre de son partenaire. S’engager auprès d’un homme était le seul but auquel elle devait espérer pour s’assurer d’une vie comfortable. Depuis l’indépendance financière des femmes, le choix permet à ces dernières (comme aux hommes) de s’investir auprès d’une personne selon son propre désir. Les relations polyamoureuses permettent d’assumer sa Liberté sans promesses pré-établies. Parfait pour apaiser sa culpabilité…

D’après une étude de janvier 2011, 41 % des français considèrent que l’on peut être amoureux de deux personnes à la fois. Le couple fusionnel est donc remis en question. Vu comme une soumission consentie par les deux partenaires, les polyamoureux reprochent à la monogamie la frustration personnelle qu’engendre le refoulement de ses désirs sur la demande de son ou sa partenaire. Aujourd’hui le marché de l’amour est propice à une satisfaction du besoin et de la demande : speed dating, sites de rencontre, Tinder… promettent une consommation de l’amour sans engagements ni règlements de compte. Perturbant la structure du couple et celle de la famille ; qui font appel au compromis et aux sacrifices, c’est avant tout l’indépendance qui séduit les partenaires pluri-amoureux.

Un tel courant encourage l’individu à assumer ses propres responsabilités et ses choix par rapport à l’autre et de se sentir libre de le faire. Sans engagement, la structure du couple qui apparaissait comme une prison pour ses propres désirs devient désormais un terrain de jeu et de découverte des autres et de soi sans jugements. Le statut de l’homme et celui de la femme est détruit au nom de l’individu lui même ; permettant de créer un environnement où ses derniers sont considérés égaux par rapport à leurs choix personnels. Cependant, jusqu’où l’égoïsme créateur de son épanouissement personnel peut il s’étendre ? Les relations polyamoureuses ne sont elles pas une manière de fuir la confrontation avec l’autre ? Notre conception de l’Amour s’est-il transformé ?

Nous répondrons à toutes ces questions dans la suite de ce dossier… À suivre.

2 commentaires sur « Dossier Polyamour : Émancipation de la femme et affirmation de soi »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s