Minimalisme : une solution au désastre écologique ?

Joshua Fields Millburn et Ryan Nicodemus alias « Les minimalistes » ont radicalement changé de vie. Alors qu’ils faisaient partie du cercle très fermé des loups de Wall Street, Joshua et Ryan ont quitté leur poste confortable à l’instar d’une vie plus simple. Vide de sens, leur quotidien se résumait à s’acharner au travail en se réconfortant sur leur fiche de salaire qu’ils attendaient chaque mois. Profondément malheureux alors qu’ils possédaient voiture, maison, meubles et bibelots pour vivre pleinement leur American Dream ; ils décidèrent d’arrêter de consommer de manière excessive des biens matériels imposés par une société capitaliste. C’est ainsi que la philosophie du minimalisme s’est instaurée dans leur vie. Le but étant de consommer le moins possible, ils se sont débarrassés de chaque objet qui n’était plus utile ou cher à leurs yeux. Favorisant un minimalisme propre à chacun, les deux collaborateurs nous invitent à connaître ce dont on a réellement besoin et envie. Ce mode de vie nous permettrait donc d’alléger notre esprit en se concentrant uniquement sur ce qui est essentiel.

« On vit pour remplir l’espace que nous avons » souligne un des créateurs de LifeEdited, une entreprise qui propose de créer des logements intuitifs dans quelques mètres carrés seulement. Alors que nous utilisons uniquement 40 % de notre espace de vie, LifeEdited reconstruit des lieux vivants et chaleureux où les membres d’une famille peuvent se retrouver dans des habitats qui leur correspondent. Vivre dans un appartement plus petit mais bien plus épuré, fonctionnel et feng shui impacte positivement notre empreinte écologique et notre santé psychologique !

Courtney Carver auteure du blog Be more with less a lancé un défi minimaliste qui consiste à porter seulement 33 articles pendant 3 mois incluant chaussures, vestes, accessoires, jeans, tee-shirts, chemises et bijoux. Alors que quelques fashionistas viennent de s’évanouir en lisant ces lignes, Courtney Carver releva son défi haut la main et insiste sur les bienfaits de cette thérapie. Lorsque l’on sait que l’on passe environ 17 minutes chaque matin à décider ce que l’on souhaite porter, le projet 333 aurait de quoi nous faciliter la vie ! D’autant plus que le minimalisme séduit de plus en plus la mode. La marque CÉLINE par exemple, fait partie des précurseurs de cette nouvelle tendance élégante et raffinée. À l’ère du fast-fashion où ce que nous achetons devient démodé au bout d’une semaine, cette alternative nous offre la possibilité de s’affirmer davantage et d’aimer chaque pièce de notre garde robe : « je n’ai pas beaucoup de vêtements mais tous mes vêtements sont mes préférés » souligne Joshua.

En conclusion, le minimalisme n’est pas une restriction mais une invitation à une consommation plus responsable. En se débarrassant des choses qui ne nous sont pas significatives, ce dernier promet une vie plus saine en se concentrant sur l’essentiel. Juliet Schor, économiste et sociologue souligne notre immatérialisme dans un monde paradoxalement matérialiste : au lieu de consommer l’objet jusqu’à son usure nous le remplaçons dès la sortie d’une version soi-disant meilleure. Le minimalisme s’exposent non seulement comme un mode de vie alternatif mais aussi comme une solution durable pour l’avenir de notre planète. En responsabilisant notre consommation et en prenant conscience de nos réels besoins c’est notre rapport à l’écologie et aux autres qui pourrait être totalement transformé : « Love people and use things ».

Le documentaire « Minimalism : a documentary about the important things » de Joshua et Ryan est disponble sur Netflix.

Un commentaire sur « Minimalisme : une solution au désastre écologique ? »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s